Ezadriël

Évoluant dans un temps oublié, Ézadriël est une contrée magique où les elfes côtoient les chevaliers. Les nouvelles races créés après de nombreux métissages font lentement leurs apparitions dans les royaumes. La paix règne, mais pour longtemps?
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chapitre six : Les Ësalithelts

Aller en bas 
AuteurMessage
MJ

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Chapitre six : Les Ësalithelts   Ven 4 Juil - 20:33

Ësalithelts


Année de l’arrivée
Les Ësalithelts sont arrivés en même temps que les elfes, sauf que contrairement à eux, ils ont préférés se cacher dans les bois et évoluer en société unique. Ne sachant pas toujours bien se qui se déroule à l’extérieur de leur ville secrète cachée au beau milieu de la forêt, ils envoient parfois de jeunes gens téméraires s’aventurer dans le vrai monde pour leurs rapporter des informations d’actualités. Pour ne pas reproduire la même erreur que les elfes, les mariages cosanguins sont formellement interdits par la loi.

Apparence physique
Les Ésalithelts sont des êtres dotées d’une étrange beauté, envoûtante, mystique même. Leurs longs cheveux, généralement de couleurs foncés leur atteignent facilement les hanches, même parfois le derrière des genoux. Souvent mêlés de diverse reflet, leur interminable chevelure est un océan de teintes différentes où cohabitent les roux foncé, le noir d’ébène et toutes sortes d’autres teintes de la nuit. Sans qu’on sache vraiment pourquoi, leurs yeux sont deux petits miroir d’une blancheur immaculé où flottent des iris de bleus incandescents. Leur peau d’albâtre craint le soleil, si bien qu’en permanence, ils vivent reclus dans des forêts et ne sortent que la nuit de leur abris. Pourtant, les représentants de cette race sont des créatures très gentilles qu’il ne faut pas craindre. Cependant, ils possèdent des ailes noires dans le dos, ce qui fait fuir la plupart des gens. Ces dernières, pour la plupart du temps foncées, sont énormes et atteignent le bas de leur dos. Plumeuses, elles leurs servent aussi bien à se protéger qu’à attaquer ou à voler. Leurs membres semblent être interminables et sont fins et graciles. Lorsqu’ils se déplacent, les Ésalithelts semblent perpétrer une danse légère et gracieuse tant leur pas est léger et adroit. Adorant se vêtir dans des vêtements somptueux, il n’est pas rare de les voir aborder en pleine journée, sans raison apparente, des vêtements qui seraient généralement réservés à de grandes soirées. Bref, les Ésalithelts sont des personnages étranges qu’il fait pourtant bon connaître.

Pouvoirs magiques
Les Ësalithelts ne possèdent pas de pouvoirs magiques à proprement parlé. Ils entretiennent par contre une étroite relation avec les créatures dites ‘du mal’. Les corbeaux par exemple, leurs obéissent aveuglément et leurs rendent souvent de précieux service. Les serpents et les araignées, des plus petits au plus grand acceptent de les servir aussi bien que leur congénères ailés. Ainsi, les Ësalithelts possèdent beaucoup d’alliés dans le monde vivant. Une fois par année, lorsque la lune est haute dans le ciel, ils sacrifient un animal pour que leur vie continue d’être la même et deux pour apporter des changements dans cette dernière.

Hiérarchie
Les Ësalithelts ne possèdent pas vraiment de hiérarchie. Ce sont des êtres pacifiques malgré leurs apparences et ainsi, très peu de crime sont commis. Il existe cependant un mâle dominant dans la société, souvent un homme d’expérience et sage, qui sait donner de bons conseils ainsi qu’être impartiale. Ce dernier est élu toutes les huit lunes d’après les votes du peuple, se présente celui qui veut. Les femmes peuvent aussi le faire, mais jamais l’une d’entre elle ne fut élu puisqu’il existe encore quelques préjugés chez ce peuple heureux.

Métissages
Les Ésalithelts étant des êtres très timides et reclus, il n’existe pas vraiment de métissage. Une légende parlent par contre d’une femme Nazékaël qui tomba un jour amoureuse d’un Ésalithelt. Ces derniers auraient eu plusieurs enfants, mais comme la plupart des créatures marginales, ils ont décidés de se cacher dans les profondeurs de la forêt. Les représentants de cette race n’ont des enfants qu’ensembles, ce qui laisse peu de place à d’éventuelles
nouvelles races.


Par Émadriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitre six : Les Ësalithelts
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ezadriël :: HJ :: Parchemins sacrés :: Races-
Sauter vers: